Home > Research > Publications & Outputs > Retour sur "le retour du récit"

Electronic data

Links

View graph of relations

Retour sur "le retour du récit": storytelling dans la critique littéraire

Research output: Contribution to journalJournal article

Published
<mark>Journal publication date</mark>16/06/2018
<mark>Journal</mark>Raison Publique
Publication statusPublished
Original languageFrench

Abstract

L’histoire récente du roman français est souvent résumée par l’idée d’un « retour du récit » après ce qui est considéré comme son rejet par le Nouveau Roman. Cet article avance que cette vision dialectique de l’histoire littéraire repose sur une confusion entre les différents usages du terme « récit » et qu’elle a trait à la logique du « storytelling ». L’analyse détaillée du discours critique dans un essai récent intitulé The Narrative Turn in Fiction and Theory : The Crisis and Return of Storytelling from Robbe-Grillet to Tournier (2014) (Le tournant narratif dans la littérature et dans la théorie : la crise et le retour du récit de Robbe-Grillet à Tournier) de Hanna Meretoja, permet de détecter les mécanismes de cette logique. Malgré toute la sophistication de l’argument, l’absence de définition des concepts fondamentaux et des glissements latents dans leurs usages contribuent à la construction d’une figure d’ennemi contre laquelle la théorie se positionne au nom d’une éthique. Or ce binarisme est justement une stratégie de base du storytelling, qui vient ainsi discréditer la critique. En conclusion nous proposons quelques manières d’éviter la tentation de la logique du storytelling, qui menace éventuellement tout discours critique, particulièrement lorsqu’il est engagé.